Mars 2004

No103 - OITH : "Projet Tourisme en milieu scolaire et universitaire"

29 Mars 2004

L'Île Boulay, un plan d'eau ideal pour le sport nautique.

L’Office Ivoirien du Tourisme et de l’Hôtellerie (OITH) a organisé récemment une sortie-détente sur l’île boulay. Et ce, à l’intention de 250 élèves du Lycée Sainte-Marie d’Abidjan-cocody.

Pour le nouveau directeur de l’OITH, M. Jean-François Koblavi-Dibi, l'opportunité de la découverte de l’île Boulay offerte aux Lycée Sainte Marie d'Abidjan "s’inscrit dans le cadre de l’exécution du "Projet Tourisme en milieu scolaire et universitaire". Ce projet a pour objectif de sensibiliser cette frange importante de la population Ivoirienne à la pratique du tourisme, a indiqué M. Koblavi-Dibi.

Quelles étaient heureuses! les élèves du Lycée Sainte Marie de Cocody lorsqu'elles ont appris qu'elles iraient à la découverte de l'île Boulay. Tout de suite, toutes ont répondu favorablement à cette idée de l’OITH.

Au nombre de 250 élèves, les filles de ce Lycée d'excellence n'ont pas boudé leur plaisir à l'issu de cette balade sur la lagune. Les deux bateaux mis à leur disposition ont été pris d'assaut, chacune des filles cherchant à prendre la meilleure place, pour avoir une belle vue.

Certaines élèves, qui étaient à leur première promenade en bâteau bus et leurs encadreurs ont pu ainsi découvrir, partir de la lagune, le port autonome d’Abidjan (PAA). Les jeunes filles ont surtout été émerveillées par la «Baie des milliardaires»; avec ses paillotes qui se cachent sous la verdure des palmiers. Elles ont pu aussi découvrir des piscines que l'on peut apercevoir tout près des eaux calmes de la lagune Ebrié; donnant ainsi l'envie de faire un plongeon dans les eaux fraîches.

La visite s’est poursuivie en passant vers le cimetière des bateaux, aux ciselures vert et gris qui ressemblent de loin à des fantômes. Les filles de Sainte Marie ont pu même remarquer que la couleur de ces bateaux se confond au gris-vert du plan d’eau.

Un plan d’eau idéal pour la pratique du ski nautique et autres jeux aquatiques ou encore pour ceux qui veulent faire de la planche à voile, à en croire le commandant Gbeulli de la Sotra, pilote du "Moossou".

Les filles ont pu sentir qu'aux alentours du Canal de vridi, le climat est favorisé par une brise marine toujours vive qui tempère les ardeurs du soleil tropical. Le guide, toujours disponible, expliquera aux élèves du Lycée Sainte Marie que ce lieu abrite une école internationale de ski nautique.

Après la visite sur la lagune, les élèves de ce Lycée de jeunes filles ont été heureuses de se promener sur la plage de l’île Boulay. Elles en ont profité pour participer à plusieurs jeux organisés sous les cocotiers de «l’Eden City». Et cela, sous le regard vigilant des organisateurs, qui leur ont gentiment récommandé d’éviter les baignades en lagune à cause du grand nombre de visiteurs.
Auteur: Théodore Kouadio

Source : Fraternité Matin No11816 du 29 mars 2004