Mai 2009

No325 - La reconstruction de l’hôtel Ivoire n’est pas une «rénovation, mais une démolition

27 Mai 2009

Reconstruction de l’Ivoire : Gbagbo satisfait de l’avancement des travaux

Le Chef de l’Etat Laurent Gbagbo s’est déclaré comblé après avoir visité, ce mercredi, le chantier de l’hôtel Ivoire, en rénovation, et s’être fait expliquer les travaux en cours. «Je suis venu voir l’état d’avancement des travaux ; je suis venu donner un coup de pouce pour que, pour mai 2010, on puisse avoir, pas tout, mais certaines installations disponibles pour la conférence générale de la Bad. L’architecte m’a donné des assurances, je suis donc un homme heureux, je suis un homme comblé», a déclaré le Président Gbagbo. Le Chef de l’Etat ivoirien a avoué sa «fierté» d’avoir un édifice comme l’hôtel Ivoire à Abidjan: «J’ai un sentiment de fierté. Vous savez que l’hôtel Ivoire, c’est un monument, comme la Tour Effel pour Paris (…) C’est donc pour nous un monument qui caractérise Abidjan».

Le Président Gbagbo a, par ailleurs, souligné que ces travaux auraient pu être faits depuis 20 ans. «Ils n’ont pas été faits à cause d’une suite de contretemps, une suite de difficultés. Pour que vous en ayez une idée, je vous rappelle qu’on a ouvert l’hôtel Ivoire, quand moi, j’étais en classe de première. Il a été ouvert en 1963, donc il y a très longtemps. C’est un bâtiment vieux de 45 ans à peu près», a-t-il précisé. Le coût global des travaux reste inconnu. Car «pour ces types de grands travaux, c’est à la fin qu’on peut avoir le chiffre exact», a expliqué le directeur général du Bureau national d’études techniques et de développement (Bnedt), dont l’institution est chargée du contrôle des travaux.

La reconstruction de l’hôtel Ivoire n’est pas une «rénovation, mais une démolition, vu l’état avancé de la dégradation de l’édifice», a soutenu l’architecte Pierre Fakhoury, devant le Président Gbagbo. Fakhoury, qui conduit ces travaux, a expliqué à son hôte que tous les bâtiments vont être désossés. Seul le béton sera conservé. Le Nouvel hôte Ivoire va être rebâti avec des matériaux modernes.

Ce qui en fera au terme des travaux «l’un des hôtels les plus modernes d’Afrique », a-t-il indiqué. Les bâtiments vont être livrés successivement en février 2010 (le Palais des Congrès), mai 2010 (le bâtiment principal) et la tour en mai 2011. L’architecte Fakhoury a proposé d’enrichir ce monument historique de nouveaux bâtiments. Le ministre de l’Economie et des Finances, Charles Diby Koffi ; le ministre d’Etat Antoine Bohoun Bouabré et le ministre de la Construction, de l’urbanisme et de l’Habitat, Marcel Amon Tanoh, ont pris part à cette visite.

Fraternité Matin, 27 May 2009 - 23:51


No324 -Tourisme d’affaires et de loisir : Le Gouvernement mise sur Yamoussoukro

15 Mai 2009

Les potentialités culturelles, infrastructurelles et touristiques de la capitale politique et administrative seront très bientôt mises en valeur. Volonté du gouvernement qui a créé récemment à cet effet, la Société de développement touristique de la région des Lacs (Sodertour-Lacs). Son conseil d’administration, mis en place la semaine dernière, sera dirigé par M. Gnan Raymond. Le directeur général sera connu demain, vendredi, à l’occasion de la deuxième session dudit conseil.

La Basilique Notre Dame de la paix, la Fondation Félix Houphouët Boigny, le Président Golf Club, l’Hôtel Président, L’Hôtel des parlementaires, La berge de Kossou, la réserve de faune d’Abokouamékro, sont parmi les sites sur lesquels la Sodertour-Lacs va s’appuyer, selon M. Gnan. Il entend solliciter la contribution des bailleurs de fonds et autres partenaires au développement, à cet effet. Toutefois, reconnaît-il, cela nécessite un climat de paix. C’est pourquoi, il a souhaité de tous ses vœux l’application de l’Accord politique de Ouagadougou.

M. Sidiki Konaté, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a présidé cette réunion de mise en place du conseil d’administration. Source : Fraternité Matin, 14 mai 2009