Juillet 2006

No149 - Des signes de paix en Côte d'Ivoire : Touristes de tous pays, à vos marques, venez

11 Juillet 2006

Lancement officiel des audiences foraines

Le ministre de la Justice et des droits de l'homme lance ce matin la phase nationale qui débute demain.

Source : Fraternité Matin du Mardi 11 Julliet 2006


No148 - Des signes de paix en Côte d'Ivoire : Touristes de tous pays, à vos marques, venez

11 Juillet 2006

Réconciliation nationale

Le train de la paix du Premier ministre s’est arrêté hier à Bloléquin où le Chef du gouvernement a animé un meeting.

Source : Fraternité Matin du Mardi 11 Julliet 2006


No147 - Des signes de paix en Côte d'Ivoire : Touristes de tous pays, à vos marques, venez

11 Juillet 2006

Economie Ivoirienne:

Propos directs, échanges de vérité et d’apaisement ; la rencontre entre les patrons d’entreprises de France et le ministère de l’Economie et des Finances de Côted’Ivoire s’est déroulée dans une atmosphère à la fois tendue et conviviale. La partie ivoirienne a offert la transparence dans la gestion des finances publiques, favorisant un environnement d’affaires compétitif et attractif.

Ni diplomatie ni camouflage. Le ministre délégué chargé de l’Economie et des Finances Charles Koffi Diby a placé la rencontre sous le sceau de la vérité et de la transparence. De cette concertation qui s’est déroulée à huis clos, nous avons eu des échos inédits.

Aux opérateurs économiques français, le ministre et ses collaborateurs ont exposé le schéma économique et financier de la Côte d’Ivoire, puis remis à la délégation du Mouvement des Entreprises de France (MEDEF) des documents de souveraineté, dont le bilan des comptes de l’Etat de Côte d’Ivoire.

Pour Charles Koffi Diby, la Côte d’Ivoire n’a rien à cacher. Il a assuré que l’administration économique et financière confiée à des professionnels recrutés par appel à candidature depuis 2001 produit des résultats quantifiables et vérifiables via le SIFIP et l’ASTER, qui sont deux systèmes nationaux de gestion technologique exportés dans la sous région.

Par ailleurs, un film de huit minutes « la Côte d’ivoire qui gagne » a été projetée au cours de la séance. Ce film présente les difficultés actuelles inhérentes à la situation socio-politiques, certes, mais il développe les traits distinctifs d’une économie en plein rebondissement.

Un kit contenant ce film, un dépliant sur les principaux indicateurs économiques et la matrice des activités 2006 du ministère ont été également remis aux membres du MEDEF. Le ministre a fait cette profession de foi : « Nous garantissons la transparence. Nous avons une administration moderne et compétitive. En trois années consécutives, notre administration supplante le privé par la qualité de sa gestion. En France, vous modernisez vos administrations. Nous voulons vous ressembler ».

Pour sa part, Michel Roussin, vice-président du Medef international, a, en sa qualité d’opérateur du groupe Bolloré, salué les efforts des autorités ivoiriennes, et indiqué à l’endroit de ses compatriotes du MEDEF que la Côte d’Ivoire en difficulté a besoin plus que jamais de ses amis.

En clair, l’ancien ministre français de la coopération a plaidé pour un réinvestissement immédiat des chefs d’entreprises de France en Côte d’Ivoire. L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire André Janier a assisté à la rencontre.

Source : Fraternité Matin du Mardi 11 Julliet 2006